“Voici, sous le titre le ‘Rôle de la violence dans l’histoire’, trois chapitres de l”Antidühirng’ (les chapitres II, III et IV de la seconde partie de l’ouvrage) dans une traduction nouvelle, et une importante étude de Friedrich Engels sur la genèse de l’Empire allemand et sur sa constitution après la guerre franco-allemande. Quelques indications sur ce dernier texte. Il a été composé par Engels vraisemblablement au cours de l’hiver 1887-88, mais il n’a pas été achevé et il a été publié pour la première fois, après la mort d’Engels, par E. Bernstein, en février-mars 1896, dans le premier volume de la XIVe année de la ‘Neue Zeit’; il a été réédité en 1920 par A. Conrady dans le volume intitulé ‘Reichsgründung und Kommune, avec une introduction «critique» dans laquelle l’èditeur attaque l’exposé d’Engels; puis, en 1930, par Rudolf Haus, dans le remarquable volume ‘Der Deutsch-Französische Krieg’. Ce volume contient encore l’un des chapitres de l”Anti-Düring’ que nous donnons ici, le chapitre III de la IIe partie et les articles écrits par Engels au cours de la guerre de 1870-71 dans la ‘Pall-Mall Gazette’. Avec les chapitres de l”Anti-Dühring’ et l’étude sur la genèse de l’Empire allemand, nous avons à la fois, à propos de la question du rôle de la violence dans l’histoire, l’exposé de  la théorie et l’étude du cas concret” [Note de l’éditeur] (pag 3) [(in) Friedrich Engels, ‘Le rôle de la violence dans l’ histoire’, Paris, 1939] [“Con il titolo” Ruolo della violenza nella storia “, ecco tre capitoli dell’Antidühirng (capitoli II, III e IV della seconda parte del libro) in una nuova traduzione, e un importante studio di Friedrich Engels sulla genesi dell ‘Impero tedesco e la sua costituzione dopo la guerra franco-prussiana. Alcune indicazioni su quest’ultimo testo. Esso è stato scritto da Engels probabilmente durante l’inverno 1887-1888, ma non fu completato e fu pubblicato per la prima volta, dopo la morte di Engels, da E. Bernstein, nel febbraio-marzo 1896, nel primo volume del XIV anno della “Neue Zeit”; esso è stato ristampato nel 1920 da A. Conrady nel volume intitolato ‘Reichsgründung und Kommune’, con un’introduzione “critica”, nella quale l’editore attacca l’esposizione di Engels; poi, nel 1930, da Rudolf Haus, nel notevole volume ‘Der Deutsch-Französische Krieg’. Questo volume contiene ancora uno dei capitoli dell’Anti-Düring che noi pubblichiamo qui, il capitolo III della II parte II e gli articoli scritti da Engels durante la guerra del 1870-71 sulla Pall-Mall Gazette. Con i capitoli dell”Anti-Dühring’ e lo studio della genesi dell’impero tedesco, abbiamo allo stesso tempo, a proposito del ruolo della violenza nella storia, l’esposizione della teoria e lo studio del caso concreto” [Nota dell’editore] (pagina 3) [(in) Friedrich Engels, “Il ruolo della violenza nella storia”, Parigi, 1939]

Chiudi il menu