“Si les ouvriers allemands ne peuvent s’emparer du pouvoir et faire triompher leurs intérêts de classe sans passer par toute une évolution révolutionnaire d’une assez longue durée, du moins ont-ils, cette fois, la certitude que le premier acte du drame révolutionnaire imminent coïncide avec le triomphe direct de leur propre classe en France et qu’il s’en trouve accéléré. Mais ils doivent contribuer eux-mêmes au maximum à leur victoire finale en prenant conscience de leurs intérêts de classe, en se posant dès que possible en parti indépendant, sans se laisser détourner un seul instant, par les phrases hypocrites des petits-bourgeois, de l’organisation autonome du parti du prolétariat. Leur cri de guerre doit être: la révolution en permanence! [Marx, Adresse, 1850, Mew, VII, p. 253][in Karl Marx, a cura di Maximilien Rubel, edizione riveduta da Louis Janover, Révolution et socialisme. Pages choisies, 2008]

Chiudi il menu