“Note de Karl Marx sur “Misère de la Philosophie” (a). “La “Misère de la Philosophie” de Karl Marx a paru en 1847 peu de temps après les ‘Contradictions Economiques’ de Proudhon qui portaient le sous-titre de “Philosophie de la Misère”. Ce qui nous détermine à réimprimer ce livre, dont l’édition originale est épuisée, c’est qu’il contient les germes de la théorie développée après vingt ans de travail dans ‘Le Capital’. La lecture de la ‘Misère de la Philosophie’ et celle du ‘Manifeste du parti communiste’, publié par Marx et Engels en 1848, pourront donc servir d’introduction à l’étude du ‘Capital’ et des oeuvres d’autres socialistes modernes, qui comme Lassalle, y ont puisé leurs idées. En autorisant cette republication dans notre organe, Marx a voulu nous donner une preuve de sympathie”. (a) Cette note est écrite sur la première page d’une feuille double de papier fort couleur crème (…). Cette note a été vraisemblablement rédigée en mars 1880. Elle est en effet destinée à introduire la publication dans le journal de Guesde, ‘L’Egalité’, 2a serie, de ‘Misère de la philosophie’, qui paraîtra, avec interruptions, à partir du n° 12 du 7 avril 1880, en ‘variétés’. Le n° 22 annonce l’interruption et la publication future en brochure. La note de Marx se trouve, sans signature et avec de légères modification de style, dans le n° 12 (p. 6/II)” [(1) L’ouvrage de Proudhon avait paru en octobre 1846; (2) Le mot ‘celle’ est supprimé dans la version de ‘L’Egalité] [in Karl Marx, a cura di Emile Bottigelli, Lettres et documents de Karl Marx, 1856-1883. (Estratto dagli ‘Annali dell’Istituto Giangiacomo Feltrinelli), Anno primo, 1958]

Chiudi il menu